Votre annonce légale au coût le plus bas

01 84 212 01201 84 212 012De 7h00 à 19h00 (non surtaxé)

Publier une annonce légale : Hauts-de-Seine (92)

Situé à l’ouest de la région Ile-de-France, le département des Hauts-de-Seine (92) appartient à la métropole du Grand Paris. Les Hauts-de-Seine font également partie de la petite couronne parisienne.

Les 36 communes du département sont organisées selon 3 arrondissements : la préfecture de Nanterre et les deux sous-préfectures de Boulogne-Billancourt et Antony.

Population, administrations, journaux

Avec une densité de 9 033 habitants au km², le département des Hauts-de-Seine compte une population de 1 603 000 habitants  (Insee au 1er janvier 2016). Entre 2007 et 2012, le département a observé une hausse de 0,5% annuelle de sa population, liée au solde naturel.

Les Hauts-de-Seine constituent un département entièrement urbanisé. Certaines communes du département possèdent une densité de population supérieure à 15 000 habitants au km². C’est notamment le cas des communes de La Garenne-Colombes, Asnières-sur-Seine ou encore Neuilly-sur-Seine. L’arrondissement de Nanterre concentre la majorité de la population du département avec 50 % des habitants (population légale, Insee 2013).

A partir de janvier 2016, la Chambre du Commerce et de l’Industrie des Hauts-de-Seine ne se trouvera plus qu’à Nanterre. L’antenne de Boulogne-Billancourt a fermé au début de l’année 2016. Les entretiens avec les représentants de la CCI se font sur rendez-vous. Le greffe du tribunal de commerce du département se trouve également à Nanterre, au 4 rue Pablo Neruda.

En 2016, la préfecture des Hauts-de-Seine a habilité 20 journaux pour la publication des annonces légales et judiciaires. Parmi les journaux habilités, le préfet a autorisé 10 quotidiens, 2 bihebdomadaires et 8 hebdomadaires à publier des annonces légales. Les titres suivants figurent dans la liste des journaux habilités à la publication des annonces légales dans les Hauts-de-Seine : « Le Parisien », « La Croix », « Libération », « Les Echos » et « L’Itinérant »… Une liste complète et actualisée est proposée en bas de page par vialegal.fr.

Panorama économique

Le département des Hauts-de-Seine a un poids très important dans l’économie régionale et nationale. Il représente 23 % du PIB régional et concentre 12 % des établissements d’Île-de-France. Le quartier de La Défense (qui s’étend sur les communes de Puteaux, Courbevoie, La Garenne-Colombes et de Nanterre), est le 1er quartier d’affaires européen. De grands groupes sont installés dans le département : Thalès, Dassault Aviation, MBDA, PSA Peugeot Citroën, Alcatel-Lucent, Novartis Pharma, Siemens… Certains y ont implanté leur siège social.

Après Paris, les Hauts-de-Seine est le deuxième département francilien en nombre d’emplois (salariés et non-salariés) : il en compte plus d’un million, soit le double des autres départements qui en ont en moyenne 500 000. Au niveau régional, cela représente 20 % des emplois. Le département est le premier pour l’implantation des entreprises de plus 1 000 salariés et il compte 2 400 établissements étrangers implantés.

Au 1er trimestre 2015, 811 200 salariés travaillent dans les Hauts-de-Seine. Pour le département des Hauts-de-Seine, l’Insee estimait le taux de chômage à 7,9 % au 2ème trimestre 2015. Le taux provisoire diffusé pour le trimestre suivant était en légère hausse : 8,1 %.

Dans son rapport d’activité 2014, la CCI des Hauts-de-Seine insiste sur la priorité qu’elle donne à la filière numérique. La CCI note également 10 activités majeures pour le développement du département : l’industrie chimique, l’industrie électrique et électronique, la mécanique, la recherche et développement, l’agro-alimentaire, les services matériel aux entreprises, les finances, l’information et le multimédia, ainsi que l’informatique et la communication.

Le territoire du Grand Paris Seine Ouest rassemble 8 villes : Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Marnes-La-Coquette, Meudon, Sèvres, Vanves et Ville-d'Avray. Ce territoire a orienté son développement vers l’économie numérique et l’innovation au travers d’expérimentations liées à « la ville durable et créative ».
Au Nord du département, le port de Gennevilliers est la 1ère plateforme portuaire d’Île-de-France.

La partie sud du département se caractérise par un tissu économique relativement dense et diversifié, plutôt bien desservi par les transports en commun.

Tissu entrepreneurial

Au 1er janvier 2014, l’Insee recense 118 077 entreprises (activités marchandes hors agriculture) dans le département. Le secteur industriel constitue 3,8 % de cet ensemble. La construction concerne 7,8 % des entreprises des Hauts-de-Seine. Les secteurs commerciaux, des transports et des services divers représentent la majeure partie des entreprises actives sur le département (76,4 %), dont 15 % de commerce et réparation d’automobiles. Enfin, l’administration compte pour 12 % des établissements du territoire. Avec 517 agriculteurs exploitants, l’agriculture est quasi-inexistante dans ce département de la petite couronne.

Le tissu entrepreneurial des Hauts-de-Seine est dense. Fin 2012, en excluant Paris, les Hauts-de-Seine était le département francilien qui avait le plus grand nombre d’entreprises de plus de 1 salarié : 38 196 entreprises. 87 % de ces établissements employaient moins de 20 salariés. Celles de moins de 10 salariés étaient les plus nombreuses (30 141). Sur le département, 233 entreprises ont plus de 1 000 salariés, et 230 en comptaient de 500 à 999. Pour les autres seuils, 928 entreprises avaient entre 50 et 99 salariés et 724 entreprises avaient de 100 à 249 salariés.

Les Hauts-de-Seine  comptaient 18 700 créations d’entreprises en 2014, dont 55 % de micro-entreprises. Le pourcentage le plus important de création se trouve dans le secteur commerce, transports et services divers avec 78,5% de l’ensemble, dont 13,1 % de commerce et réparation d’automobiles. Les activités « Administration publique, enseignement, santé, action sociale » constituaient le second secteur avec 10,4%. Les secteurs de l’industrie et de la construction se partagent le reste des établissements (2,7 % et 8,4%).

Pour la création de sociétés commerciales, en 2014, le greffe de Nanterre avait immatriculé 7 357 sociétés. Le chiffre a augmenté en 2015 pour atteindre 7 831 constitutions de sociétés. Par son importance et par le volume d’entreprises créées, la liste des statuts juridiques choisis est plus longue que dans beaucoup d’autres départements français.

Pour 2015, les formes juridiques des sociétés commerciales immatriculées à Nanterre sont dans l’ordre décroissant :
- 2 843 SASU (société par actions simplifiée à actionnaire unique),
- 1 807 SARL (société à responsabilité limitée),
- 1 994 SAS (société par actions simplifiée),
- 1 000 EURL (entreprise Unipersonnelle à responsabilité limitée),
- 119 SNC (société en nom collectif),
- 47 sociétés de droit étranger,
- 12 sociétés de professions libérales,
- 8 SA (société anonyme),
- 5 SCOP (société coopérative),
- 4 sociétés en commandite,
- 2 sociétés d'investissement à capital variable,
- 1 société de placement à prépondérance immobilière,
- 1 société européenne.

Du côté des sociétés civiles, le greffe du tribunal de commerce de Nanterre a également une grosse activité. En 2015, il avait immatriculé 2 182 nouvelles sociétés civiles (SCI, SCP, SCM…) dans ses registres.

Lire plus


Garantie du coût le plus bas
Plus de 50000 annonces publiées
Votre attestation de parution envoyée par e-mail en 1H

Publier votre annonce dans le departement Hauts-de-Seine

×
Les greffes en Hauts-de-Seine Nanterre, 4 rue Pablo Néruda , 92020 Nanterre

Les dernières Annonces légales publiées dans le département 92 - Hauts-de-Seine

Date Société Type d'annonce
13/11/2017 HAPPY KIDS WANTED Constitution SASU
13/11/2017 GMVV Transfert de siège social même département
09/11/2017 ARTIZEO Changement de dirigeant
06/11/2017 CAPEXFI Constitution SAS
24/10/2017 NEXTSPRING Constitution SCI
01/10/2017 Nacelam Constitution SARL
30/09/2017 VINOS UNICOS Constitution SAS
20/09/2017 SUBSET Nomination de dirigeant/représentant/CAC
18/09/2017 SNTIF Dissolution anticipée
17/09/2017 SNTIF Dissolution clôture
Comment publier une annonce légale ?
  • Remplissez le formulaire de votre annonce légale
  • Visualisez immédiatement votre annonce et votre tarif
  • Confirmez votre commande
  • Recevez votre attestation de parution par e-mail, en 1H sur demande*
Pourquoi ViaLégal est moins cher ?
  • Nos formulaires simplifient la rédaction de votre annonce et optimisent son coût
  • ViaLégal sélectionne le journal de publication offrant le meilleur tarif pour votre annonce
Une question ? Une aide pour rédiger votre annonce ?
Notre Service client est à votre écoute de 7H à 19H au

01 84 212 012

Appel non surtaxé